Solennité de l'Annonciation de l'Ange à la Vierge à Nazareth

11/04/2018
Nazareth est la ville qui nous introduit dans la vie quotidienne d'une famille juive typique, mais unique: la soi-disant «source de Marie», où, selon la tradition, la Vierge allait chercher de l'eau; les ruines de ce qui était probablement la maison de ses parents et la zone de la maison où l'histoire de l'humanité a été transformée: la grotte où l'ange lui a annoncé qu'elle deviendrait la Mère du Sauveur.

P. BRUNO VARRIANO, ofm
Gardien de la basilique de l'Annonciation
« Pour nous c'est une grande joie de célébrer l'Annonciation ici à Nazareth, où la Sainte Vierge Marie a reçu l'annonce de l'Ange et a dit son "oui", ce "oui" humain, qui a ouvert les portes au Divin dans l'humanité, c'est-à-dire à l'incarnation de la Parole. Cette année, par coïncidence, l'Annonciation ici à Nazareth tombe à la même date pour les catholiques latins et pour les orthodoxes. Pour eux, la porte centrale est une icône de l'Annonciation, représentant Marie qui génère la divinité de Dieu sur Terre et son humanité dans le ciel ».

Cette année, la solennité de l'Annonciation du Seigneur est tombée le 9 avril, après l'octave de Pâques, puisque le 25 mars était célébré le dimanche des Rameaux.

Les célébrations ont commencé dans la soirée du dimanche 8 avril avec l'entrée solennelle dans la basilique de l'Annonciation de l'Administrateur apostolique du Patriarcat latin de Jérusalem, Mgr Pierbattista Pizzaballa. Puis ce fut la récitation des vêpres et la veillée d'adoration dans la Grotte de l'Annonciation.



S.E. Mgr PIERBATTISTA PIZZABALLA, ofm
Administrateur apostolique du Patriarcat latin de Jérusalem
« Marie a dit "oui" à un projet qu'elle ne connaissait pas et elle n'avait aucune idée de ce qui allait se passer. Elle a fait confiance à un projet qui n'était pas le sien, mais dont elle faisait partie. Cela signifie que nous aussi devons avoir la foi et travailler pour le projet de Dieu dans le monde ».

La messe du jour de la solennité a été célébrée dans la basilique supérieure par l'administrateur apostolique et s'est terminée par une procession, au cours de laquelle les Evangiles parlant de l'incarnation ont été proclamés. Y participaient le Custode de Terre Sainte P. Francesco Patton, l'évêque émérite du Patriarcat, Mgr Kamal Bathish et l'Archevêque émérite de Trente, Mgr Luigi Bressan, qui contribue à la restauration de la Grotte de l'Annonciation. Un travail méticuleux et spécial car c'est ici que le Verbe s'est fait chair.

S.E. Mgr Luigi Bressan
Archevêque émérite de Trente
« Nous avons vu qu'il était vraiment nécessaire de contribuer à la restauration et à la conservation de ce lieu, unique pour toute l'humanité. Depuis ce moment, l'histoire de l'humanité a changé. Ici, Dieu s'est fait homme et ici Marie a dit "oui" à sa mission ».