Terra Sancta College

Vocations “viens, et suis-­-moi”

Les premières écoles à l’ombre des sanctuaires

Ecole de Bethléem de 1883

En 1342, l’Église Catholique a confié aux Franciscains la custodie des Lieux Saints. Les frères ont rapidement compris que ces lieux n’auraient d’importance qu’avec les "pierres vivantes" que sont les chrétiens. Ainsi, en même temps que les Sanctuaires, les paroisses et les écoles sont nées. Pour cette raison, au cours de la première moitié du seizième siècle, vers 1518 environ, les Franciscains ont ouvert leurs premières écoles en Terre Sainte, tout d’abord à Bethléem, puis à Jérusalem; et au siècle suivant, une autre école a été ouverte à Nazareth.

Bethléem 1883

Au sein de ces écoles très modestes, que l’on appelle écoles paroissiales, en plus des éléments éducatifs fondamentaux et des bases d’éducation religieuse, on enseigne également les langues, en particulier l’italien et le français, puis le turc et l’anglais, en plus de l’arabe n’est pas pour satisfaire des besoins colonialistes que l’on y enseigne les langues, mais plutôt pour répondre à des besoins socio-éducatifs.
Au cours de la période de la domination Ottomane, les non-turcs, et en particulier les chrétiens, étaient tenus à l’écart des plus hautes fonctions étatiques, et d’autres postes importants, ils ne pouvaient posséder de propriété, et devaient s’acquitter de taxes très lourdes.
Pour les chrétiens, l’étude des langues étrangères étaient fondamentale puisqu’elle leur permettait de travailler en tant qu’interprètes ou de guides pour les pèlerins. Ainsi, l’éducation reçue par ces chrétiens a permis la survivance de ce petit groupe dans des circonstances bien difficiles.
L’époque n’était pas propice aux écoles, dans la mesure où les événements politiques et la pauvreté économique des Franciscains rendait difficile la réalisation de tout projet.
L’éducation était gratuite, et les frères nourrissaient les enfants à l’heure du repas de midi. Dans ce contexte social, il est important de souligner la création à Jérusalem, en 1740, de l’école des « Arts et Métiers », qui a permis aux chrétiens de gagner leur vie et d’exercer un métier dans la dignité.

Les écoles en Terre Sainte

Les écoles de la Terre Sainte

Le groupe le plus important au sein de la petite communauté chrétienne arabe en Terre Sainte était la communauté grecque orthodoxe.
Ces derniers, tout comme les catholiques, avaient de nombreuses difficultés pour survivre sous la domination de l’Empire Turc, ils n’avaient parfois que deux choix possibles: se convertir à l’Islam, ou émigrer.
Les Franciscains ont également eu à cœur de maintenir la présence chrétienne. Et à cet effet, les écoles occupaient une place très importante.
C’est ainsi qu’à partir de la fin de dix-septième siècle, les écoles des frères ont également accueilli des jeunes orthodoxes. Il s’agit là d’une preuve supplémentaire du caractère d’universalité des Franciscains, ce que confirme la décision que le Conseil de la Custodie de Terre Sainte en date du 20 février 1809: a présence d’étudiants grecs orthodoxes est donc autorisée au sein des écoles franciscaines, même s’ils n’embrassent pas la foi catholique.
On ne leur demande que deux choses: l’approbation de leurs parents, et le respect du règlement de l’école.
Aujourd’hui, cette décision peut sembler très banale, mais il n’en allait pas de même il y a deux siècles.
Il est important de considérer que les orthodoxes grecs, qui, selon les témoignages de l’époque, ne se préoccupaient pas de l’éducation des jeunes chrétiens locaux, ont ouvert leur première école à Jérusalem en 1842 seulement; et l’on peut en dire autant des orthodoxes arméniens, qui selon toutes les évidences tenaient une école dès 1846.

Artemio Vítores, ofm

Écoles de la Custodie

  • Août
    • L
    • M
    • M
    • J
    • V
    • S
    • D
    • 1
    • 2
    • 3
    • 4
    • 5
    • 6
    • 7
    • 8
    • 9
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
    • 31

Calendrier

04/06/2015 Célébrations

The Most Holy Body and Blood of Christ (Corpus Christi) Holy Sepulchre: 9.00 Lauds, Mass & Proc. of the Bl. Sacrament

07/06/2015 Célébrations

The Most Holy Body and Blood of Christ. Mount Sion Convent: 9.00 Mass and Procession

12/06/2015 Célébrations

The Most Sacred Heart of Jesus. S. Saviour: 17.00 I Vespers

13/06/2015 Célébrations

S. Anthony S. Saviour: 10.30 Mass - 17.00 II Vespers

23/06/2015 Célébrations

S. John in the Desert: 18.00 I Vespers Acre: 18.00 Sol. Mass

2011 - © Gerusalemme - San Salvatore Convento Francescano St. Saviour's Monastery
P.O.B. 186 9100101 Jerusalem - tel: +972 (02) 6266 561 - email: custodia@custodia.org