Tommaso Obicini de Novare

Vocations “viens, et suis-­-moi”

Tommaso Obicini de Novare, spécialiste de la Palestine et arabiste XVII° siècle

Tommaso Obicini de Novare

Tommaso Obicini naquit à Nonio (Novare, Italie) en 1585. Il devint franciscain et en 1608 fut ordonné prêtre. En 1612, il fut nommé Vicaire de la Custodie de Terre Sainte mais au mois d’avril 1613, il abandonna sa charge pour se dédier à l’étude de l’arabe et fut nommé Gardien du Couvent d’Alep en Syrie. Au cours des années de sa résidence à Alep (1613-1620), il eut un rôle important dans la tentative d’union des Chaldéens avec Rome. 



Le 14 mars 1620, il fut nommé Custode de Terre Sainte. En se transférant d’Alep à Jérusalem, il passa par Nazareth où il constata l’abandon du sanctuaire de l’Annonciation et se proposa de le récupérer pour le culte chrétien. 



A Jérusalem, il fit face à la difficile situation que vivait la Custodie, réordonna un certain nombre d’aspects de la vie des frères et promut une intense activité de construction dans les sanctuaires et dans les couvents.

Vers la mi-novembre 1620, il se rendit à Beyrouth auprès de l’Emir Fakhr ad-Din et obtint la restitution du sanctuaire de Nazareth dont il prit possession le 29 novembre. Et son mérite consista également dans la récupération du Sanctuaire de Saint Jean Baptiste de Ain Karem dont il prit possession le 29 avril 1621. 
Le 29 mai 1621, il fut confirmé dans ses fonctions de Custode de Terre Sainte et le 6 juin il se mit en voyage vers Rome afin de traiter des problèmes de la Custodie. 

 

En avril 1622, il renonça à la charge de Custode et proposa l’institution d’un Collège pour l’étude de la langue arabe au couvent de Saint Pierre in Montorio à Rome. Sa proposition fut acceptée et la Congrégation pour la Propagande de la Foi le chargea de l’enseignement de l’arabe. A Rome, il exerça son activité didactique à l’intérieur du Collège et en qualité de consultant de la Congrégation. Il collabora à la révision des traductions arabes de la Bible. 



L’amour pour la Terre Sainte s’exprima également au travers de ses œuvres. En 1623, il publia cinq opuscules contenant les rites et les textes des pieux exercices pratiqués par les franciscains et les rapports concernant la récupération d’Ain Karem et de Nazareth. C’est de cette même année que date un opuscule qui expose la situation déplorable des Sanctuaires de Terre Sainte et une lettre par laquelle il sollicitait le patronage de la famille Médicis de Florence pour le sanctuaire de Saint Jean à Ain Karem. 



En 1626, devant retourner dans sa terre d’origine, il demanda à s’arrêter à Venise pour apprendre le farsi et être utile dans la préparation d’une réponse au livre persan intitulé Purificateur du Miroir, écrit contre les chrétiens. En novembre 1629, il rentra à Rome et reprit son activité d’enseignement. Il y mourut le 7 novembre 1632. 



Moins connue de l’activité en faveur de la Terre Sainte est l’œuvre d’Obicini en tant qu’expert de la langue arabe et pionnier des études orientalistes. Les écrits linguistiques dont on est à connaissance sont les suivants:

  1. Isagoge Idest, brève Introductorium Arabicum, in Scientiam Logices cum versione Latina ac Theses sanctae Fidei (en arabe), Romae 1621. Le livre en question se propose d’introduire les missionnaires aux concepts philosophiques et théologiques des orientaux afin qu’ils puissent discuter avec les musulmans.
  2. Grammaire arabique (en arabe), Agrumia appellata. Cum versione Latina, ac dilucida expositione, Romae 1631. Il s’agit de la traduction, accompagnée d’un commentaire, de la grammaire arabe de Muhammad ibn Daoud as- Singaji.
  3. Thesaurus Arabico-Syro-Latinus, Romae 1636. Il s’agit d’une traduction remaniée d’un certain nombre de nomenclatures d’Elia bar Shinaya dit Elia de Nisibi (mort après 1049).
  4. Echelle (= manuscrits coptes qui contiennent des grammaires et des dictionnaires). Grammaire égyptienne et dictionnaire égyptien-arabe-latin. Il s’agit d’un manuscrit dans lequel se trouvent: la traduction intégrale de la grammaire de Jean as-Samannudi, une partie de la fin de la grammaire d’al-Aslad abu-l Faraj ibn al-Assal, le début incomplet de la grammaire de Jean al-Wajih al-Qalyubi et le début incomplet du dictionnaire d’Abu-l-Barakat. La traduction est faite en latin et en italien. On y trouve également la transcription en caractères latins de la prononciation du copte selon l’usage du XVII° siècle en Egypte. 




On doit à Obicini d’avoir fait connaître au monde occidental les inscription sinaïtiques. A ce propos, on conserve un recueil d’inscriptions et un rapport dans lequel il raconte que, lorsqu’il passa au Mont Sinaï, les moines lui montrèrent une inscription qu’ils attribuaient au prophète Jérémie. 



D’Obicini, demeurent 56 lettres d’un intérêt certain. Dans l’une d’entre elle, datée du 10 janvier 1618 et adressée à Pietro della Valle, célèbre voyageur italien, il révèle son érudition et sa connaissance de l’hébreu, du syriaque et de l’arabe. Le 4 décembre 1623, il écrivait au Cardinal Federico Borromeo (1564-1631) pour accompagner l’envoi d’un Pentateuque samaritain, important manuscrit datant au plus du X° siècle, encore conservé à la Bibliothèque ambroisienne. 




Texte de Michele Piccirillo et G.Claudio Bottini



Extrait de l’exposition photographique: Les Franciscains et l’Orient chrétien – Etapes d’une longue présence

50° anniversaire de la fondation du Centre franciscain d’Etudes orientales chrétiens (MUSKI)


  • Mai
    • L
    • M
    • M
    • J
    • V
    • S
    • D
    • 1
    • 2
    • 3
    • 4
    • 5
    • 6
    • 7
    • 8
    • 9
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
    • 31

Calendrier

04/06/2015 Célébrations

The Most Holy Body and Blood of Christ (Corpus Christi) Holy Sepulchre: 9.00 Lauds, Mass & Proc. of the Bl. Sacrament

07/06/2015 Célébrations

The Most Holy Body and Blood of Christ. Mount Sion Convent: 9.00 Mass and Procession

12/06/2015 Célébrations

The Most Sacred Heart of Jesus. S. Saviour: 17.00 I Vespers

13/06/2015 Célébrations

S. Anthony S. Saviour: 10.30 Mass - 17.00 II Vespers

23/06/2015 Célébrations

S. John in the Desert: 18.00 I Vespers Acre: 18.00 Sol. Mass

2011 - © Gerusalemme - San Salvatore Convento Francescano St. Saviour's Monastery
P.O.B. 186 9100101 Jerusalem - tel: +972 (02) 6266 561 - email: custodia@custodia.org