Area news

Vocations “viens, et suis-­-moi”

Epiphanie : devenir l’étoile qui guide vers Jésus

Vendredi 5 janvier, sur la place de la Nativité, bures et surplis des Franciscains font le spectacle. Voilà deux jours que les informations l’annoncent : la tempête arrive. Suivant la nationalité des frères, le fort vent chargé d’humidité est une brise vivifiante ou un ouragan glaçant. Mais tous espèrent que le Custode de Terre Sainte, en ce jour de son entrée solennelle dans la ville de la Nativité, sera à l’heure pour inaugurer les festivités de l’Epiphanie du Seigneur.

La voiture de frère Francesco Patton arrive dans les temps précédée d’un cortège de véhicules. Ils ont respecté les stations traditionnelles : Mar Elias avec le maire de Beit-Jala et tombeau de Rachel avec le curé de Beit-Sahour. Mais pas question de se risquer à finir la rue de l’Etoile à pied comme 15 jours plus tôt a pu le faire pour Noël l’Administrateur apostolique. Le froid la pluie tombée en abondance - enfin ! - ce matin ont eu raison de la foule à la différence de l’entrée solennelle du Custode du début de l’Avent et de la Sainte-Catherine qui avait rassemblé beaucoup de monde. Même les scouts ont du annuler leur parade et doivent se contenter des voûtes du cloître pour sonner leurs airs de fête. Il fait 7 degrés à Bethléem mais chaud dans les cœurs, d’autant qu’une éclaircie bienvenue permet à la procession d’entrer sans précipitation dans l’église.

Dans le cloître les scouts s’époumonent dans leurs instruments tandis que retentit le Te Deum dans l’Eglise. Frère Artemio Vitores, gardien de la fraternité de Bethléem, a accueilli le Custode et préside la prière. Avant la bénédiction solennelle le Custode adresse quelques mots à la communauté présente. « La fête de l'Épiphanie nous rappelle que le monde entier vient à Bethléem. Adorons nous aussi l'Enfant Jésus. Offrons-lui les plus beaux cadeaux que nous ayons à commencer par celui de notre vie. Et devant l'enfant Jésus de la crèche, prions intensément et à genoux pour la paix. »

Après un déjeuner fraternel, les frères ont poursuivi la prière avec le chant des premières vêpres et l’Office des lectures à la grotte présidé par le père Artémio. Le Custode quant à lui selon la tradition est allé visiter les communautés religieuses, les services et associations liés à la vie paroissiale et à la Custodie.

Samedi 6 janvier, c’est avec une messe pontificale que se célèbre le cœur de la fête dans la célébration eucharistique. Et pendant que les Franciscains et de nombreux fidèles sont réunis dans l’église Sainte-Catherine, dans la basilique de la Nativité c’est le ballet des entrées solennelles des églises orientales qui commencent leurs festivités de Noël selon le calendrier Julien. Les évêques syriaques et coptes dans la matinée, précèdent le patriarche grec-orthodoxe en tout début d’après midi. Bien qu’il pleuve, ils peuvent bénir le ciel d’avoir échappé au déluge de pluie tombé hier après-midi tant à Bethléem qu’à Jérusalem. En introduction à la messe, le Custode de Terre Sainte salue les autorités civiles et militaires présentes, avec les représentants des quatre Nations latines : Italie, Espagne, France et Belgique. « La fête de l’épiphanie dit-il, est une invitation à devenir à notre tour l’étoile qui conduit les autres vers Jésus. »

Concélèbrent avec lui, en plus d’un nombreux presbyterium, Mgr Francesco Marini, évêque de Nola (Italie) venu pour l’occasion, le vicaire Custodial, frère Dobromir Jazstal, le père Gardien, le curé de la paroisse frère Rami Asakrieh qui a donné l’homélie. A l’offertoire, quelques pèlerins de Sant’Anastasia, près de Naples (Italie) participent à la procession des offrandes. Une vingtaine de pèlerins de leur groupe sont vêtus en mages , bergers et bèrgères. On croirait les santons de la crèche qui se sont animés. A l’issue de la messe, ils remporteront un franc succès au concours des selfies de la fête.
Mais le moment que les fidèles de Bethléem attendent le plus, ce sont les secondes vêpres de la fête, quand après la prière des psaumes les franciscains conduisent l’assistance à la crèche et que le Custode en revient portant dans ses bras une statue de l’enfant Jésus assis sur un trône. L’expression de leur foi simple et sincère peut alors s’exprimer pour embrasser l’Enfant venu régner dans leurs cœurs. Un vœu que l’on peut formuler pour tous en souhaitant aux frères orthodoxes une belle nuit de Noël.

2018/01/05 Part 1

2018/01/05 Part 2

2018/01/05 Part 3

2018/01/05 Part 4

2018/01/06 Part 1

2018/01/06 Part 2

2018/01/06 Part 3

2018/01/06 Part 4

  • Février
    • L
    • M
    • M
    • J
    • V
    • S
    • D
    • 1
    • 2
    • 3
    • 4
    • 5
    • 6
    • 7
    • 8
    • 9
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28

Calendrier

04/06/2015 Célébrations

The Most Holy Body and Blood of Christ (Corpus Christi) Holy Sepulchre: 9.00 Lauds, Mass & Proc. of the Bl. Sacrament

07/06/2015 Célébrations

The Most Holy Body and Blood of Christ. Mount Sion Convent: 9.00 Mass and Procession

12/06/2015 Célébrations

The Most Sacred Heart of Jesus. S. Saviour: 17.00 I Vespers

13/06/2015 Célébrations

S. Anthony S. Saviour: 10.30 Mass - 17.00 II Vespers

23/06/2015 Célébrations

S. John in the Desert: 18.00 I Vespers Acre: 18.00 Sol. Mass

2011 - © Gerusalemme - San Salvatore Convento Francescano St. Saviour's Monastery
P.O.B. 186 9100101 Jerusalem - tel: +972 (02) 6266 561 - email: custodia@custodia.org